23
AVR
13

Envie de cadres…

Et voici notre article pour la newsletter Immostreet du jour!

Cadres, tableaux, photos, peintures sont le point final d’une décoration réussie. Unique et modulable, l’accrochage est l’élément de décoration qui vous permettra de personnaliser votre intérieur.

Autant trouver une place pour un tableau sur un mur est facile…autant lui trouver sa place est délicat.
Avant de vous lancer, voici quelques petits conseils pour vous aider dans votre installation.

Qu’est ce qu’on accroche ?

Il faut d’abord commencer par déterminer le nombre de tableaux à installer, leurs tailles respectives et leurs styles d’encadrement.
Il faut savoir qu’à la différence d’un grand tableau (qui se suffit à lui-même), il vaut mieux éviter d’isoler un petit cadre sur un mur. Sauf effet désiré, il paraitra plus petit et perdu, choisissez plutôt de le grouper avec d’autres.

Lors d’un accrochage groupé, l’assortiment de vos cadres est important. Si toutes les baguettes sont identiques, vous pouvez tout à fait suspendre des représentations et des photos variées.
Au contraire si les bordures de cadres sont éclectiques, mieux vaut conserver une certaine unité de thème ou de couleur. Affiches, vieux croquis, fleurs, images avec une pointe de rouge, de bleu… définissez un fil conducteur. Cela donnera une unité certaine à votre exposition.

Où et comment placer vos tableaux ?

En général il vaut mieux, pour des questions évidentes de conservation, éviter des emplacements éclairés par la lumière directe. Proscrire donc les emplacements pleins sud, ou face à une fenêtre.

On a toujours tendances à accrocher trop haut les encadrements. La bonne hauteur est celle qui met le centre du tableau à hauteur des yeux (environ 1,60m)

Le désordre apparent de tableaux est en réalité toujours très organisé. Pour obtenir un accrochage réussi, on pourra s’aider d’une ligne imaginaire qui va déterminer la position de tous les éléments.

– Disposition en ligne horizontale

Centrer les tableaux sur une même ligne de gauche à droite (disposition fréquente, classique équilibrée qui allongera la pièce)

– Disposition en ligne verticale
Centrer les tableaux sur une même ligne de haut en bas (disposition plus moderne qui augmente l’effet de hauteur sous plafond)

– Disposition symétrique
C’est un agencement qui convient aussi bien aux séries de petits encadrements semblables qu’aux cadres de tailles différentes. On dispose alors sur le mur des cadres accrochés symétriquement par rapport à une ligne droite verticale ou/et horizontale.

– Disposition en formebler des tableaux à l’intérieur d’une forme que l’on devine en regardant l’ensemble.

Avant de vous lancer nous vous conseillons de placez vos cadres au sol afin de visualiser l’ensemble, d’arranger et d’équilibrer le tout au mieux.

Comment accrocher sans trop de dégât ?

Pas facile de faire des trous pour un accrochage groupé lorsque l’on n’est pas propriétaire des lieux.
Il existe quelques solutions pour réduire le nombre de perçage et vous permettre de créer votre exposition personnelle.
L’utilisation de cimaises (comme dans les musées) par exemple vous permettra d’installer vos images où vous le souhaitez, de manière rapide et extrêmement modulable.
On peut aussi jouer avec de fines étagères ou profilés en U qui servirons de repose-cadres, et vous permettront de créer de très jolis groupes.

Tout ce qu’il vous reste à faire à présent est d’user d’imagination et de créativité pour intégrer vos cadres et photos à votre décor.

Source illustrations : Living etc, Elle Decor UK, Printerest

Tags:

Un commentaire à “Envie de cadres…”

  1. Nick Grant a écrit :

    Diminuez les distances entre vos cadres tout en les espaçant régulièrement (écartez-les d’une « main » c.a.d. environ 9cm).

Laissez un commentaire